Commune mixte de fontenais

Bressaucourt - Fontenais - Villars


Imprimer

Cadastre solaire

Une présentation du cadastre solaire a été faite en assemblée communale, elle peut être consultée ici

 

 

 

 

 

Le cadastre solaire de la commune permet d’évaluer la faculté de valorisation de l’énergie solaire de toutes les toitures de son territoire. Cette carte interactive permet aux propriétaires de se renseigner sur l’aptitude de leur toiture à transformer l’énergie solaire pour la production d’électricité ou d’eau chaude.

Des données chiffrées et détaillées peuvent être consultées sur le plan, en cliquant sur le toit du bâtiment. Le potentiel de valorisation de l’énergie solaire de chaque surface de toiture a été calculé sur la base, notamment, de l’orientation du toit, de sa pente et des obstacles se situant à proximité. La capacité de production d’énergie solaire de chaque surface de toiture est représentée symboliquement par des couleurs. Plus les surfaces sont rouges, plus l’énergie que l’on peut capter est importante.

Ce cadastre constitue un premier pas pour les propriétaires souhaitant concrétiser un projet d’installation de panneaux solaires, qu’ils soient thermiques ou photovoltaïques. Sa concrétisation requerra ensuite l’avis et les compétences d’un spécialiste.

Vous trouverez les informations détaillées sur les paramètres du cadastre solaire dans le fichier ci-joint.

Paramètres Cadastre Solaire

Certaines surfaces du cadastre sont représentées en blanc, il s’agît des bâtiments les plus récents pour lesquels le potentiel solaire n’a pas pu être évalué car il est dépendant des cartographies de l’office fédéral de topographie.

Pourvisualiser le cadastre dans GoogleEarth, télécharger les fichiers suivants contenant le cadastre solaire.

Fichier V1 Cadastre solaire par bâtiment
Fichier V2 Cadastre solaire par toiture
Une fois le/les fichiers téléchargés, il est nécessaire d’avoir GoogleEarth installé sur son poste pour pouvoir les consulter. Si c’est déjà le cas vous pouvez sauter les instructions à propos du téléchargement.

Si vous ne possédez pas encore GoogleEarth rendez-vous à cette adresse : http://www.google.fr/earth/index.html, téléchargez puis installez GoogleEarth en suivant simplement les étapes indiquées.

A la fin de l’installation ouvrez le logiciel GoogleEarth que vous venez d’installer sur votre poste. Ouvrez le menu « Fichier » situé en haut à gauche de la fenêtre puis cliquez sur « Ouvrir ». Une petite fenêtre de navigation s’ouvre alors, naviguez jusqu’à l’emplacement où vous avez enregistré le/les fichiers du cadastre solaire, sélectionnez un seul des fichiers et faites « Ouvrir ». GoogleEarth va alors le charger et le situer sur la carte, patientez simplement.
Classes d'aptitude selon le rayonnement moyen

aptitude
 critères
 
très bon
 rayonnement moyen > 1'150 kWh/m2/a
 
bon
 rayonnement moyen > 950 kWh/m2/a
 
moyen
 rayonnement moyen > 750 kWh/m2/a
 
non approprié
 rayonnement moyen < 750 kWh/m2/a
 


Paramètres par surface de toiture

paramètre
 l'unité
 explication
 
rayonnement
 [MWh/a]
 total du rayonnement solaire global sur la surface de toiture par année
 
rayonnement moyen
 [kWh/m2/a]
 rayonnement solaire moyen par mètre carré par année pour la toiture
 
surface
 [m2]
 surface horizontale totale de la toiture
 
orientation
 [degré]
 -/+180 = nord, -90 = est, 0 = sud, 90 = ouest
 
pente
 [degré]
 0 = plat, 90 = vertical
 
taux de rendement électrique
 [kWh/a]
 rendement électrique recouvrable

(voir ci-dessous)
 


Exemple d’analyse du cadastre solaire


Cadastre solaire par exemple pour la zone « En Combas » avec les classes d‘aptitude: Très bon (rouge), bon (orange), moyen (jaune) et non approprié (bleu); les nouveaux bâtiments qui n’existent pas dans le modèle numérique de surface (MNS) sont représentés en blanc (capture d’écran de Google Earth, © 2013).

 

Conversion en énergie électrique

Le montant recouvrable d’une unité photovoltaïque par surface avec un rayonnement donné dépend fortement du type de module photovoltaïque (voir tableau ci-dessous). Le rendement des modules augmentant continuellement, nous pouvons nous attendre dans le futur à un rendement moyen de 15%. Ce rendement est facilement atteignable avec les cellules de silicium qui sont les plus couramment utilisées à l’heure actuelle.

Rendement des modules photovoltaïques à des conditions de test standard (Modules disponible au marché. Source: Swisssolar/Häberlin 2010)

Matériau
Rendement du module
 
Silicium monocristallin
 11% à 19.5%
 
Silicium polycristallin
 10% à 16%
 
Silicium amorphe
 3% à 7.5%
 
Cuivre-indium-diséléniure (CIS)
 7.5% à 11.5%
 

En plus du rendement du module photovoltaïque, l’efficacité du système dans sa globalité doit être considérée. La performance du système dépend en effet de toutes les pertes générées par l’installation (p.ex. par l’onduleur). Avec la technologie actuelle on peut s’attendre à un rendement du système de 85%. En résumé nous pouvons considérer un facteur de 12.75 % (85%*15%) pour la conversion du rayonnement solaire en énergie électrique. A titre d’exemple, on estime qu’une toiture exposée à un rayonnement moyen de 1'179 kWh/m2/an produira donc 150 kWh/m2/an.